Le rapport des précipitations entre journée et nuit (depuis 1985)
Dès 1985, peu de temps après le début de mes relevés climatologiques, j'ai pris pour habitude de relever les précipitations toutes les 12 heures, à savoir à 6h et 18h UTC, ce qui signifie 7h / 19h en heure d'hiver et 8h / 20h en heure d'été.
Les 2 graphiques ci-dessous représentent la répartitions des précipitations entre jour et nuit, mois par mois, année par année.
Au cours de ces 35 années, période suffisamment longue pour établir une statistique solide, nous pouvons observer que les pluies (ou neige) nocturnes se montrent légèrement plus abondantes que pendant la journée, 51.6% contre 48.4%.
Cette tendance se retrouve fidèlement sur l'analyse mensuelle où seul Mai voit les pluies se montrer plus abondantes en journée qu'en cours de nuit. Faut-il y voir ici la conséquence des développements orageux fréquents lors des ce mois-ci.
L'analyse annuelle montre quelques variations significatives allant jusqu'à 12%, comme entre 1995 où la tendance se voit inversée, et 2004 qui amplifie très largement les pluies nocturnes. 1995 fut une année très arrosée, à l'inverse de 2004 où un déficit de 10% est observé. Cependant, 1996 ou 2005, années au total voisin de 2004, voient la répartition jour / nuit respecter la moyenne, tout comme 1999 et 2001 années arrosées à la hauteur de 1995.
Il n'y a donc pas de lien de cause à effets entre année sèche, année pluvieuse et répartition jour / nuit des précipitations. Il faudrait certainement une étude poussée incluant de nombreux postes de mesures disséminés un peu partout dans la région pour essayer de tirer une règle approximative sur cette répartition.