L'inertie de l'atmosphère
La durée d'ensoleillement est minimale entre les 15 et 31 décembre et maximale entre les 15 et 30 Juin. Cependant, le pic estival de chaleur se situe vers fin Juillet début Août, et nous grelotons d'avantage en Janvier que vers Noël bien que la durée d'ensoleillement se soit déjà accrue d'une bonne heure. Ce décalage d'environ un mois entre astronomie et climat résulte de l'inertie de notre atmosphère, se comportant comme de tous corps soumis à une sorce de chaleur et au rayonnement.
Globalement, cette inertie est maximale en bordure maritime et en haute montagne, plus restreinte en climat typiquement continental. Océans et mers possèdent une inertie thermique très importante et conditionnent fortement leur climat respectif. Quant à la haute atmosphère, au delà de 1500m environ, elle est devient peu influencée par la croute terretre. Par exemple en Mars, les conditions restent hivernales beaucoup plus longtemps en altitude qu'en plaine car le soleil ascendant chauffera d'abord les sols et les couches les plus denses de l'atmosphère avant que celles-ci ne transmettent cette énergie vers la haute altitude.